Il est important que ce soit dans la vie de tous les jours ou lors d’une thérapie de savoir identifier les émotions qui nous parcourent. Ce sont elles qui régissent nos comportements. Nous pouvons nous laisser emporter par elles et/ou en tenir compte comme des signaux pour réagir de manière contrôlé.

D’ailleurs, c’est grâce à notre lobe pré-frontal (siège de la réflexion), que nous pouvons nous contrôler et prendre du recul.

Voyons maintenant comment nous pouvons les reconnaître et à quoi ils répondent.

La peur

Elle répond à un danger inconnu. C’est notre premier réflexe, elle nous empêche de sortir de notre zone de confort pour nous faire continuer à faire ce que nous savons faire. Elle nous pousse à imaginer les éléments du futur (les fameux “et si ?”), nous conseillant de rester dans une zone de protection/confort.

En d’autre temps, elle répondait à un besoin de ne pas se faire manger par un prédateur, ce qui se comprend.

Pour rassurer une personne, il faut donc lui apporter des informations et de la sécurité.

La colère

Cette émotion se manifeste quand la personne ne sent pas respecter, en quelque sorte cela représente une intrusion et/ou un manque de respect dans son territoire/ses valeurs.

Il faut donc répondre au besoin de respect des limites et réparer ce qui a été abimé pour que cette émotion passe. Le pire serait de plaisanter avec quelqu’un en colère.

En résumé, il faut prendre au sérieux la personne et s’excuser avec si possible une proposition de solution.

La tristesse

La tristesse est la représentation de la perte que ce soit de quelqu’un ou de quelque chose.

Il y a vrai besoin d’accepter ce qui n’est plus (le deuil) et de pleurer. D’ailleurs, ces larmes nous permettent de nous sentir mieux que ce soit par le fait d’évacuer des substances chimiques comme le cortisol que par le fait de laisser partir un peu de cette émotion.

Autre point, le repli sur soi est un appel à l’aide pour que les autres viennent à nous.

Pour aider quelqu’un rien de mieux que de l’écouter et de faire preuve de compassion. En soit, être présent à elle.

Le dégoût

Cette émotion est présente pour nous indiquer que ce qui n’est pas bon pour nous au niveau de l’odorat et du goût.

Elle répond à un besoin de nous protéger de la dégradation de notre corps en entier (blessures …) et aussi des autres (rencontres avec des malades, malchanceux …). Il nous permet ainsi de nous protéger de diverses maladies ou infections dûes à l’absorption ou le contact avec un aliment qui ne serait pas bon pour nous et a pour objectif de nous éloigner de ce qui menacerait notre existence ou la santé de nos corps.

La joie

Elle est la représentation de la satisfaction de ce ce qui nous convient.

Nous souhaitons naturellement la partager.

Quoi de mieux que d’écouter et partager le bonheur avec quelqu’un ! 🙂

L’amour

Ce beau sentiment, n’est par définition pas une émotion, celui-ci est un mélange complexe d’émotion de base.

J’espère qu’après ces quelques lignes, vous aurez quelques éléments pour reconnaitre vos émotions et les émotions des autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.